Semi-marathon international de Nice (21/04/2013)

Semi-marathon Nice

Mizuno2      C’est dans le sud de la France que j’ai rendez-vous pour ma dernière compétition avant le marathon du Mont Saint Michel. Quittons le soleil, et oui pour une fois qu’un normand peut le dire je ne m’en priverais pas, pour rejoindre la côte d’azur une peu nuageuse.

Beaucoup de monde attendu pour ce semi-marathon international de Nice, 8000 personnes selon les organisateurs. Au final ce n’est pas moins de 7900 personnes qui ont pris part à ce festival sportif. 4 courses étaient au programme de cette journée, un 2,5km marche, la Niçoise (une course au féminin de 5km pour la lutte contre le cancer du sein), un 10km et un semi-marathon.

   . A Nice les chronos s’affolent au regard de la très belle performance réalisée l’an passée par le kényans Bernard Koech (record personnel réalisé à Lille le 1er septembre 2009 en 59’10 » SVP!!) bouclant ce semi en 59’57’’!! C’est la quatrième fois qu’un semi-marathon organisé en France passe sous la barre de l’heure. Les kényans et éthiopiens ont répondus présent sur ce semi-marathon et au final c’est l’éthiopiens Dino Sefir qui s’impose en 1h00’30 » devant le Kenyan Yusuf Biwott (1h00’33 ») et les deux éthiopiens, Mule Wasihum et Adugna Bikila, qui terminent ce semi en 1h00’35 ». La lutte a été acharné jusqu’à la fin. Il était 12 à composer le peloton de tête et c’est à partir du 15ème kilomètre qu’un groupe composé de 5 athlètes se détache. Chez les femmes, c’est la turque Elvan Abeylegesse qui s’impose en 1h10’29 » devant les deux kényanes Gladys Chemweno (1h11’32 ») et Mary Wachela (1h13’18 »).
Même si le record n’est pas tombé sur ce semi-marathon, on a eu le droit à un très beau spectacle et des résultats plus qu’impressionnant.
Sur le 10km, c’est Antoine DeWilde qui décroche la 1ère place en signant un très beau chrono de 30’40 » devant Willima Struyven (31’39 ») et Geoffroy Sarran (31’47 »). Chez les femmes c’est Hanan Farhoun qui s’adjuge la première place haut la main en 37’25 » devant Leila Chaieb (39’46 ») et Christina Vinuesa (40’20 »).
Sur la Niçoise c’est sans surprise que Nathalie Da Ponte décroche la première place en 17’21 » devançant de loin la britannique Michelle Kimberkey Johnson (19’06 ») et Sonia Hamoudi (19’18 »).

Le récit de « Buzzy the shark »:

CIMG0182      Avant que le départ soit donné, nous respectons une minute de silence à la mémoire des victimes du marathon de Boston (15.04.2013, we’ll never forget). C’est donc sous un ciel nuageux qu’est donné le départ de ce 22ème semi-marathon de Nice. Je n’ai pas pu voir partir les premiers partir car je me trouve très loin derrière la ligne de départ. Tous ceux qui auront déjà participé à une grande course comprendront l’impatience qui nous gagne lorsqu’on entend le coup de pétard et qu’il faut encore attendre plusieurs minutes avant de franchir la ligne de départ tellement il y a de monde. Ce n’est pas dans les meilleures conditions que j’attaque ce début de course, la masse compacte de coureurs que nous formons rend les dépassements très difficiles. Nous commençons cette course avec une première petite boucle de 4km dans le centre-ville, ce après quoi nous atteignons le port de Nice. Après ce petit tour en ville de 9km, c’est deux lignes droites, longues de 6km chacune, qui nous attendent. Le parcours n’est pas très difficile et c’est pourquoi de si belles performances sont réalisées. Si on se veut tatillon, on pourra dire qu’une mini-difficulté se glisse juste après le port au kilomètre 8 avec un faux plat de 200m.

      Le début de course n’est rien d’autre qu’un enchainement d’accélération et de ralentissement. Dommage que le début de course se déroule en ville car les dépassements sont difficiles et je dois souvent me ranger derrière un coureur et attendre qu’une petite ouverture se créée pour que je puisse passer. Il me faudra attendre le 8ème kilomètre pour que la masse se fasse un peu moins compacte et que je puisse courir à mon rythme. Arrivée sur l’avenue, il nous reste encore 12km à parcourir. Les kilomètres s’enchainent sans même que je ne m’en aperçoive, porté par l’atmosphère qui règne dans cette compétition ainsi que par la beauté du paysage.

      Je serais néanmoins obligé de ralentir au 12ème kilomètre pris par une pointe de côté. Cela faisait quelque temps que je n’avais pas eu ce genre de contrainte sur une compétition. C’est toujours rageant de devoir ralentir alors qu’on se sent d’attaque pour faire un bon chrono. Néanmoins, je me rappelle qu’il faut que j’économise mes forces pour être d’attaque pour le marathon du Mont Saint Michel qui aura lieu dans 2 semaines. C’est un problème sur lequel il faut que je travaille car quand je prend part à une compétition, généralement c’est pour faire un bon chrono. Il est naturel de vouloir terminer devant la personne qui vous précède. Malheureusement, cette pointe de côté me suivra un long moment. Ce n’est qu’au 18ème kilomètre que ma pointe de côté décide de se faire moins sentir. J’en profite donc pour accélérer et me remettre à mon allure semi avec l’objectif de maintenir cette vitesse sur les 3 derniers kilomètres qu’il me reste à parcourir. C’est même avec un petit sprint que je termine cette course. Comme à chaque fin de course, je suis emportée par une ivresse qui me pousse à sprinter sur les derniers mètres (cf : voir la photo du finish du semi de La Rochelle). Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti sa mais en ce qui me concerne le « finish me donne des ailes ».

     C’est donc avec soulagement que je franchie la ligne d’arrivée avec un temps officiel de 1h27’55 » très loin de mon record personnel (1h21’46 ») établi le 10 mars dernier. Je termine donc à la 195ème place du général sur un total de 2948 coureurs classés et 104ème de ma catégorie. Ainsi donc se termine mes compétitions de préparation en vue de mon prochain marathon. Les ambitions sont grande puisque j’espère de nouveau éclater mon précédent record de 3h11′ établie le 21 octobre 2012 en passant sous la barre des 2h55′. Une dernière semaine de préparation intensive m’attend, avant de profiter d’une semaine de relax avant ce grand rendez-vous.

Vous pouvez consulter tous les résultats du 21,1km, du 10km et de la niçoise en cliquant sur les liens ci-dessous:Semi-marathon Nice 21.04.2013
10km Nice 21.04.2013
La Niçoise 21.04.2013

Publicités

Une réflexion au sujet de « Semi-marathon international de Nice (21/04/2013) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s