Une course, une dernière sous les couleurs du VRAC!!

Semi marathon et 10km Heudeubouville 01.09.2013

L’été s’achève tout comme mon boulot saisonnier de nageur/sauveteur qui ne me permettait malheureusement pas de prendre part à diverses courses car travaillant les jours de compétitions.

Donc c’est avec un grand plaisir que je retrouve l’ambiance d’une compétition sur route. Le rendez-vous est donné à Heudeubouville en ce dimanche 1er septembre 2013. Au programme, un semi-marathon et un 10km. Chose singulière pour moi, j’opte pour le 10km car je prend la route juste après direction La Rochelle (post à venir).

L’été n’a pas était synonyme de repos pour moi car bien qu’ayant diminué les entrainements course à pied en juillet, hormis quelques sortis footing, j’en ai profité pour faire énormément de vélo dont quelques sorties longues comme celle qui m’a entrainé jusqu’en Eure-et-Loire à Chateaudun. Un total de 170km en un peu plus de 5h30 de route.

C’est donc confiant que j’aborde cette course réputée difficile en raison de la côte présente en fin de course. Je suis averti, il va falloir garder de l’énergie pour la fin. Nous sommes un peu mois de 100 compétiteurs à prendre le départ pour ce 10km. Un objectif: se classer parmi les 10 premiers!!

La course débute par une descente très prononcée qui peut faire mal, surtout aux articulations et aux genoux. Je peux dire merci à Alexis (mon entraineur) pour l’échauffement qui m’a permis d’être bien préparé pour ce genre de tracé. Départ donné, je me place aux avants postes dans le groupe de tête. Deux athlètes vont rapidement se détacher pour prendre la tête. Je reste néanmoins dans le groupe de tête avec 2 autres athlètes que je vais réussir à suivre jusqu’au 6ème kilo. C’est à ce moment qu’ils décident d’accélérer le mouvement pour la seconde partie de course. Je préfère être prudent et continuer à mon rythme car il y a une côté en fin de course qu’il va falloir grimper. Gardant les 2 athlètes dans ma vision, j’essaie de ne pas me faire distancer. Je ferais le reste de la course tout seul car l’écart entre le groupe de tête et les poursuivant est assez important. Arrivé au 9ème kilomètre, j’aperçois la côte qui débute juste après un petit virage et le passage sous le chemin de fer. Pour l’anecdote, j’apprécie le petit mot inscrit sur le bitume « courage ». C’est le dernier kilomètre mais aussi le plus dur. Je le sais bien, je vais finir au mental car j’ai envie de me donner à fond dans cette course. Personne devant ni derrière, c’est contre moi-même que je vais me battre. Je franchie la ligne d’arrivée en 38’28 »65 terminant à la 5ème position scratch et 3ème sénior.

En franchissant la ligne d’arrivée, c’est l’émotion qui me submerge car je sais bien que je viens de réaliser ma dernière course sous les couleurs du VRAC, ce club qui m’a tant apporté, que ce soit sur le plan physique que morale car quand tu court au VRAC, tu court avec une équipe, une famille. L’ambiance VRAC, une grande famille.

C’est donc avec le cœur gros que je quitte Heudeubouville pour me rendre en terre Charentaise pour la suite de mon aventure. Après le VRAC ce sera sous les couleurs du club de l’Aunis athlétisme que je ferais les prochaines compétitions. MERCI LE VRAC POUR CETTE ANNÉE!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s