La défoulante, une marais orange pour ceux qui en ont besoin (02/06/2013)

La déoulante

02Dimanche 02 juin 2013, sous le soleil: un jour de sport, de fête et de solidarité.

Nous sommes près de 1200 participants à prendre part à cette belle fête du sport où comme c’est souvent le cas, le sport rime avec solidarité. C’est un des côtés que j’affectionne tout particulièrement dans le monde du sport. Le sport nous rassemble, c’est un moment de partage autour d’une passion qui nous anime tous, cette passion qui nous amène aussi à courir pour la bonne cause.

Après des semaines sous la flotte et les nuages, nous avons la chance de voir apparaitre le soleil et la chaleur. Le début de la course est prévue pour 11h, ce qui nous permet de dormir d’avantage par rapport aux autres compétitions qui ont généralement lieu plus tôt le matin. Lorsque j’arrive sur le village de départ, nous sommes inondé d’orange. Cet évènement à permis de réunir aussi bien des compétiteurs, des coureurs occasionnelles, des marcheurs et d’autres qui couraient pour la première fois. Pas de limite d’âge, l’âge des participants va de 2 à 94 ans (Euh… 94 ans, c’est quelle catégorie? V….7 ou 8?).

04Peu avant 11h, le départ est donné pour les marcheurs qui vont effectués le même parcours.Il est un peu plus de 11h et nous commençons à nous diriger vers la ligne de départ. Le monde présent me rappel ces départs dans les grandes courses où l’on a du mal à sa faire sa place. Sur la ligne de départ, je retrouve pas mal d’athlètes de mon club du VRAC, le club d’athlétisme de Val de Reuil. Sa va être difficile d’accrocher la première place puisqu’un certain Raynald Derey est présent et il faut avouer que pour le moment il est devant moi quant aux performances. Le départ est donné et c’est parti pour 6km. Normalement, je devrai finir le parcours en 22min. Dés le départ je me colle au peloton de tête ce qui me permet d’accrocher la troisième place pendant les premiers kilomètres. Le rythme est soutenu et il va falloir résister durant ces 6kms. Au bout du 3ème kilomètre, j’arrive à passer devant Stephane Desit un autre VRACien qui était seconde position. J’essaie de maintenir la cadence imposé par Raynald mais je n’y arriverai pas. Sur les derniers kilomètres il a une bonne longueur d’avance et il sait qu’il pourra finir la course tranquille. Ce n’est pas le cas pour moi puisque Stéphane me talonne de près. Un petit coup d’accélérateur dans le dernier kilo pour m’assurer de la seconde place. Il ne reste plus qu’une centaine de mètres et je vois Raynald finir sa course à une vingtaine de secondes devant moi. Je traverse la ligne d’arrivée au terme de 6km300 en 22’28 ». La performance n’est pas énorme mais je suis comme même satisfait car je n’ai pas l’habitude de ces petites distances.

07Au bout du compte satisfait d’avoir pu prendre part à cette belle fête. Les organisateurs s’attendaient à un millier de participants. Objectif atteint puisque nous sommes comme cité plus haut, près de 1200, ce qui a permis de récolter et de reverser 5500€ à l’ADEMINC (l’association Départementale des Enfants Mineurs et /ou Majeurs Infirmes Moteurs Cérébraux) qui permettra d’offrir des vacances aux jeunes handicapés et 500€ à ASP27 (l’association Soins Palliatifs de l’Eure) qui permettra de former 2 bénévoles.Pour en savoir plus sur cette manifestations, les photos et les news, rendez-vous sur le site web de la défoulante à l’adresse suivante: http://www.ladefoulante.com/

Retrouvez les résultats du 2km et du 6km.

crédit photo « La défoulante »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s